flora-4153771.jpg

Le partage de leurs ressentis ...


                                       

       

" Un moment magique de détente profonde et intense accompagné par une fée masseuse !
Plus que cela un vrai travail de coopération pour nettoyer libérer retrouver la detente !
Un instant de bonheur à vivre !!!
Merci Marie »

Stéphanie, 45 ans

« Le massage proposé par Marie va au delà de la détente, il permet de lâcher prise par la délicate puissance du travail des pieds. Il est nécessaire de laisser le stress et autres mal-vivre remonter à fleur de peau et là le travail des mains qui effleurent sans vous toucher, rayonnent sur votre corps, le réchauffe et semble aspirer ce que vous avez voulu laisser remonter. Excellent... »

Dominique, 57 ans

« Ce jour-là, j’en ai vraiment besoin. Je sais que Marie saura m’écouter, ressentir mes tensions et entendre mon besoin. Je me laisse aller sous le massage de ses pieds. Ça me fait du bien, ça me détend, ça me soulage. Je me laisse aller, au son de sa voix et je respire pour évacuer, je laisse aller mon corps et mon esprit. Des sensations, des émotions me reviennent, des images aussi. Alors je pleure, et je pleure encore. Ce massage me fait bien, il me permet de lâcher prise et je prends conscience de mes muscles qui sont tendus, de ma fatigue que je ne prenais pas le temps d’écouter, de mes émotions et de mes blessures intérieures que je ravale trop souvent. J’essaie d’accueillir ce moment. Après le massage, je prends le temps de revenir à moi…je me sens apaisée et une sensation de douce chaleur m’enveloppe… Merci Marie pour ce moment… une expérience, un moment de bien être à revivre :) »

Magali, 38 ans

« Marie a pris soin de moi, en me relaxant par des mots puis par ses massages. Je vous conseille vivement de la rencontrer. »

Jonathan, 28 ans

« Cette séance était particulière, je découvrais le massage aux pieds. Marie offre un espace confortable et sécurisant. Ce massage m'a permis de prendre conscience de mon corps. J'ai ressenti que je pouvais relâcher, dire ce que j'avais sur le cœur ... une douce parenthèse. »

Nadia, 37 ans